Le Laos accepte avec plaisir les investisseurs étrangers du tourisme

Le gouvernement laotien a assoupli la réglementation des investissements dans le pays avant de l’AEC 2015, la création de conditions très favorables pour la participation internationale car elle invite les opérateurs étrangers à aider à développer son industrie touristique.

La nouvelle politique d’ouverture permet l’investissement des parties étrangères pour contrôler une participation de 100% dans les hôtels trois, quatre et cinq étoiles, et une participation de 70% dans les entreprises de voyage, rapporte le journal The Nation.

Les nouvelles règles sur l’investissement sont conçus pour encourager la coopération avec des entreprises étrangères et pour stimuler le développement durable dans le tourisme et 10 secteurs d’activité prioritaires.

Sounh Manivong, le Directeur général du Département du développement du tourisme du ministère laotien de l’Information, de la Culture et du Tourisme s’est rendu en Thaïlande la semaine dernière où il s’est adressé aux membres de l’Association des Agents de Voyage thaïlandais (ATTA) et a décrit les perspectives du tourisme et les opportunités commerciales des l’ouverture de l’AEC.

« Le point fort pour investir au Laos est que le pays soit sûr et qu’il possède une stabilité politique. Il est également riche en ressources naturelles, et son coût du travail reste faible, avec un salaire minimum de 50 000 Kip laotien (LAK) par jour », a t-il dit aux agents de voyages.

Pour soutenir l’activité, le gouvernement laotien travaille à améliorer la connectivité avec les pays voisins dans le cadre du développement des infrastructures ciblées, et prévoit également de promouvoir le patrimoine naturel, culturel et l’écotourisme, qui est une proposition forte pour les visiteurs étrangers.

Le tourisme contribue déjà à environ 9% du PIB du Laos et est considéré comme secteur clé dans la réduction de la pauvreté. Le petit pays au centre de la région du Mékong a reçu 2,4 millions de visiteurs au cours des neuf premiers mois de 2012, soit une augmentation de 12% en glissement annuel. Le total cumulatif devrait atteindre 2,9 millions pour croître à cinq millions en 2020.

Avec des volumes croissants de touristes qui traversent les frontières, les exportations des visiteurs emboîtent le pas, en hausse de 13% en 2012, et les autorités s’attendent à des dépenses passant de 180 à dollars à 250 dollars par jour au cours des trois prochaines années.

La croissance des arrivées et la hausse des dépenses font du tourisme au Laos une opportunité d’investissement attractive, surtout parmi les entreprises touristiques bien établies en Thaïlande qui ont fourni 1,5 million de touristes en 2011, soit plus de la moitié des arrivées totales.

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commenter