Le Laos va construire 20 nouvelles centrales hydroélectriques d’ici à 2020

Laos, dit aspirer à être la « batterie du Sud-Est asiatique », prévoit de construire environ 20 nouvelles centrales hydroélectriques d’ici à 2020.

A déclaré le Directeur général en charge de l’Électricité du Laos , Khammany Inthirath, lors d’une conférence de presse lundi l’objectif du pays communiste est de construire une moyenne de deux nouvelles centrales hydroélectriques chaque année jusqu’en 2020, a signalé le journal KPL. Le Laos est un pays montagneux riche en ressources en eau, il compte actuellement 14 centrales hydroélectriques avec une capacité totale de 2.540 mégawatts, dont une grande partie est exportée vers la Thaïlande voisine.

En 2006, le production totale hydroélectrique du Laos a été de 700 MW. L’usine Nam Ngum 2 doit entrer en service en Décembre, tandis que l’usine Tard Salen dans la province de Savannakhet , Nam Ngum 3 Vientiane et Sekaman 3 dans la province de Sekong sont prévues pour démarrer en 2011, a ainsi déclaré Khammany.

Deux autres projets, Nam Song dans la province de Vientiane et de l’étendue Theun-Hinboun dans la province Borikhamsay, devraient être achevés en 2012.

Le gouvernement a annoncé des plans pour transformer le pays en un centre de production d’électricité pour la région.

Le Laos, un pays sans littoral de la moitié de la taille de la France, se trouve entouré de la Chine, le Myanmar, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam.

You can leave a response, or trackback from your own site.


Commenter