Archive for juillet, 2012

Découvrez la Thailande, pays voisin du Laos

Il y a beaucoup de magnifiques endroits à visiter à travers le monde et encore plus en Asie, si vous avez optez pour le Laos, alors vous en profiterez peut être également pour aller visiter la Thaïlande, pays frontalier du Laos qui bien sur tout aussi magnifique.

Tout d’abord une brève introduction à propos de la Thaïlande, un pays que l’on surnomme « Le Pays du Sourire », un surnom donné par la plupart les gens qui parlent du pays après l’avoir visité. Les Thaïlandais sont généralement très chaleureux, polis et serviables. Les Thaïlandais sont aussi fiers de leur pays et de leur culture alimentaire mais en même temps ils sont très tolérants. Les Thaïlandais sont aimant, s’amusent d’un rien et sont facile à vivre, ils sont très social et prennent beaucoup de leurs repas à l’extérieur. Ils se soucient plus du bien-être spirituel que de la richesse matérielle, bien qu’avec l’influence occidentale cela commence un peu à changer.
Ils sont aussi traditionnel et il est donc nécessaire d’apprendre un peu plus de leurs coutumes afin de ne pas les offenser. Si vous voulez en savoir plus sur ce qu’il faut faire et à ne pas faire, visitez le blog thailande-voyage.net.

La météo en Thaïlande est chaude toute l’année avec un climat subtropical, mais il y a des variations de température au cours de l’année. Le meilleur moment pour visiter la Thaïlande est de Novembre à Février quand il fait généralement plus frais et plus sec.
Lire plus »

Le Laos plie sous pression et suspend la construction du barrage Xayaburi

Le Laos a confirmé que les travaux ont été suspendu sur un projet controversé de barrage hydroélectrique sur le fleuve Mékong, de près de 3,5 milliards de dollars US, après des demandes en provenance des pays voisins et des groupes environnementaux, pour la première fois, le gouvernement a publiquement déclaré que le projet était arrêté.

« Le gouvernement laotien a décidé de le reporter. Nous devons faire d’autres études » a indiqué le ministre des Affaires étrangères Thongloun Sisoulith aux journalistes en marge d’une réunion régionale dans la capitale cambodgienne, Phnom Penh.

Le Vietnam, qui s’est opposé au projet, a accueilli la nouvelle, affirmant que le barrage Xayabouri était l’une des plus grandes préoccupations pour les pays riverains du Mékong.

le Laos avait décidé de suspendre le projet en Décembre dernier, en attendant d’autres études menées par le Japon, après les protestations indiquant que le barrage de 1260 mégawatts serait nocif pour les poissons migrateurs, les moyens de subsistance des pêcheurs et des communautés le long du fleuve. Cependant, les militants avait indiqué que le constructeur thaïlandais Ch. Karnchang Pcl, le développeur principal, allait de l’avant avec des travaux sur le terrain, une réclamation que le gouvernement a nié dans les médias locaux la semaine dernière. Lire plus »

Le gouvernement laotien prépare Vientiane à devenir une ville millionnaire d’ici à 2030

L’ambition du Laos à faire de Vientiane un équivalent aux villes de Singapour ou Bangkok justifie toutes les activités de construction dans la capitale laotienne. Avec les financements chinois dans le pays, une telle démarche porte aussi le risque de modifier le charme de la ville et de la transformer en une réplique d’une banlieue chinoise.

Depuis que le Laos a ouvert son économie il y a 15 ans, le pays a été lancé dans un processus de modernisation, offrant des concessions foncières, des incitations financières à quiconque est intéressé à investir. Et pour la dernière décennie, la Chine a été de plus en plus visibles dans tout le pays avec Vientiane particulièrement courtisée par des investisseurs chinois. Les experts prévoient Vientiane comme transformé en poste de la Chine au sein de l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est). La présence de la Chine remonte à 2000, mais ce n’est qu’au cours des trois dernières années que cette présence chinoise a considérablement augmenté. Entre 2009 et 2010, le total des échanges entre la Chine et le Laos ont augmenté de 44% seulement en un an, passant de 75,2 millions de ù US à 108,5 millions.

Des construction avec des signes d’entreprises chinoises peuvent être vus partout dans les rues de la capitale. Vientiane avait dans les premières années de l’année 2000, environ 600 000 habitants; douze ans plus tard, la population à Vientiane est maintenant estimée à 800 000 personnes. Les autorités pensent même que d’ici à 2030, cette population va même doubler, soit l’équivalent de plus de 1,5 millions d’habitants. Lire plus »