Posts Tagged ‘fleuve Mékong’

Le tourisme au Laos pour la première moitié de l’année 2012

À mi-chemin de l’année touristique au Laos 2012, les arrivées internationales ont augmenté de 16,91%, (de Janvier à Juin) décomptant au total 1 736 655 visites, a annoncé le Ministère au développement du tourisme.

Le gouvernement vise les 3,4 millions d’arrivées de touristes cette année et espère gagner 452 millions de dollars US de recettes liées au tourisme.

L’ASEAN reste la principale source d’arrivées à 1 597 092 visiteur (soit une augmentation de 17,98%), mais les chiffres sont pour la plupart en provenance de la Thaïlande et du Vietnam, tous les deux voisins du Laos.
Lire plus »

Le Laos plie sous pression et suspend la construction du barrage Xayaburi

Le Laos a confirmé que les travaux ont été suspendu sur un projet controversé de barrage hydroélectrique sur le fleuve Mékong, de près de 3,5 milliards de dollars US, après des demandes en provenance des pays voisins et des groupes environnementaux, pour la première fois, le gouvernement a publiquement déclaré que le projet était arrêté.

« Le gouvernement laotien a décidé de le reporter. Nous devons faire d’autres études » a indiqué le ministre des Affaires étrangères Thongloun Sisoulith aux journalistes en marge d’une réunion régionale dans la capitale cambodgienne, Phnom Penh.

Le Vietnam, qui s’est opposé au projet, a accueilli la nouvelle, affirmant que le barrage Xayabouri était l’une des plus grandes préoccupations pour les pays riverains du Mékong.

le Laos avait décidé de suspendre le projet en Décembre dernier, en attendant d’autres études menées par le Japon, après les protestations indiquant que le barrage de 1260 mégawatts serait nocif pour les poissons migrateurs, les moyens de subsistance des pêcheurs et des communautés le long du fleuve. Cependant, les militants avait indiqué que le constructeur thaïlandais Ch. Karnchang Pcl, le développeur principal, allait de l’avant avec des travaux sur le terrain, une réclamation que le gouvernement a nié dans les médias locaux la semaine dernière. Lire plus »

Ouverture du Xiengthong Palace face au fleuve Mékong à Luang Prabang

Le palais luxueux Xiengthong a ouvert ses portes à Luang Prabang au Laos, il appelé à jouer un rôle clé pour les voyageurs cherchant un hôtel haut de gamme avec des équipements modernes, le tout en face du fleuve Mékong.

Xiengthong Palace situé dans la zone la plus sereine de Luang Prabang, à côté du Wat Xiengthong – le monastère bouddhiste vénéré et le temple de la famille royale – tout en admirant la beauté sans fin et le contentement du majestueux Mékong , le Xiengthong Palace est probablement le meilleur endroit pour trouver la tranquillité et le luxe. Il a également la rare distinction d’être un palais royal de l’ancien royaume du Laos et fait désormais de la liste de quelques lieux identiques transformés en de somptueux hôtels unique au monde.

Relevant des directives strictes et des règlements de l’UNESCO pour la construction mais également la préservation du patrimoine archéologique de Luang Prabang, l’architecture de l’hôtel contribue de façon unique à l’enrichissement du passé glorieux de cette ancien siège de la gouvernance du pays. Lire plus »

Découvrez le temple Vat Phou à l’extrême sud du Laos

Vat Phou ou Wat Phu (Lao: ວັດ ພູ qui veut dire temple-montagne) est un complexe de ruines d’un temple khmer dans le sud du Laos. Il est situé au pied du mont Phu Kao, à quelque 6 km du fleuve Mékong dans la province de Champasak. Il y avait un temple sur le site dès le 5ème siècle, mais la date des structures encore présentes datent du 11ème au 13ème siècles. Le temple a une structure unique, dans lequel les éléments conduisent à un sanctuaire où un linga qui était baigné dans l’eau d’une source de montagne. Le site est devenu plus tard un centre de culte bouddhiste Theravada, dont il reste aujourd’hui encore.

Vat Phou a fait partie de l’empire khmer, centrée sur Angkor au sud-ouest, au moins dès le règne de Yashovarman I jusqu’au début du 10ième siècle. Shrestapura a été remplacée par une nouvelle ville dans la période angkorienne, située directement au sud du temple .
Lire plus »

Pourquoi visiter la ville de Savannakhet au Laos ?

That Ing Hang Stupa

Savannakhet, ou Kaysone Promvihan (district), est la capitale de la province de Savannakhet au Sud du Laos.

La ville est située en bordure du fleuve Mékong. Avec une population estimée de 120 000 habitants c’est la deuxième plus grande ville du Laos. Après l’ouverture du Pont de l’Amitié II Lao-Thai en Janvier 2007, qui relie Savannakhet à Mukdahan (en Thaïlande), la ville a renforcé sa réputation de capitale économique du Laos. Pour les touristes une visite à Savannakhet pourrait être intéressante en raison de son ancienne architecture coloniale française et des programmes d’éco-randonnée qui sont proposés dans la province.

La meilleure façon de se déplacer Savannakhet est la marche. Les Tuk-tuk sont également disponibles autour de la ville et sont un moyen facile de se rendre à un endroit précis d’une manière rapide. Soyez prudent quant aux tarifs pour le tuk-tuk, toujours fixer le prix avant la course.

Ce qu’il vous faudra voir à Savannakhet Lire plus »

Pourquoi visiter le village de Pakbeng dans le nord du Laos

Le village de Pakbeng se situe dans la province Bakeo, au Laos du Nord.
Ce petit village se situe à mi-chemin entre Huay Xai et Luang Prabang, sur les rives du fleuve Mékong. Vous passerez vraisemblablement à Pakbeng parce que le bateau de deux jours entre Huay Xai et Luang Prabang doit s’y arrêter pour la nuit. c’est aussi l’extrémité orientale de la route 2, originaires de Udom Xai. Pour appeler Pakbeng le village du sommeil est un euphémisme. Il est silencieux au point d’être mort.L’ Électricité s’éteint à 22h30, lorsque le générateur est arrêté pour la nuit.
La plupart des visiteurs devront s’arrêter là pendant la nuit sur ​​le lent voyage en bateau vers Luang Prabang.
Sinon Il n’y a rien à voir dans le village, sauf bien sur le majestueux Mékong ainsi que la vie rurale au Laos.

Il y a tout de même les temples :
Wat Khok Koh et Wat Sin Jong Jeang Lire plus »