Les spécialités culinaires du Laos : 13 plats laotiens emblématiques du pays

La cuisine traditionnelle occupe une place centrale dans la culture d’un pays, reflétant son mode de vie, sa géographie, son histoire et d’autres facteurs naturels. Lors de votre voyage au Laos, ne manquez pas l’occasion de découvrir la richesse de sa gastronomie et les spécialités culinaires du Laos. Les plats laotiens se distinguent par leur fusion harmonieuse de saveurs et d’épices, mettant en valeur des ingrédients régionaux et des techniques de cuisson traditionnelles.

Laap Laos

13 Plats laotiens emblématiques du pays : une symphonie de saveurs et d’épices

    1. Lap ou Laap (tartare laotien)
      Le Lap, Laap ou encore Larb, est un plat emblématique de la cuisine laotienne, souvent servi lors des grandes occasions comme le Nouvel An ou les mariages. Il se compose de viande (porc, poulet, bœuf, canard ou poisson) ou de poisson haché, assaisonné d’herbes aromatiques (coriandre, feuilles de moutarde, laitue) et d’épices (ail, piment, piments), accompagné de riz gluant et d’une soupe de poisson ou de viande. Le tout est arrosé de jus de citron vert et d’aubergine.
    2. Tam mak houng (salade de papaye verte)
      Cette salade rafraîchissante est préparée avec de la papaye verte râpée, de la tomate, de la carotte et des épices telles que le citron, le chili, l’ail, le sucre et la sauce de poisson. Les ingrédients sont mélangés dans un mortier et écrasés avec un pilon. Certains ajoutent des crevettes ou des morceaux de peau de porc frite croustillante. Elle est généralement servie avec des snacks croustillants ou des choux taillés en forme de triangle.
    3. Mok pa (papillotes de poisson à la laotienne)
      Le Mok Pa est un délicieux plat de poisson mariné dans des herbes aromatiques (feuilles de citron vert, citronnelle, sauce de poisson) et enveloppé dans une feuille de banane verte avant d’être cuit à la vapeur. Cette technique de cuisson permet de préserver la saveur du poisson mariné et confère au Mok Pa un aspect véritablement appétissant.
    4. Khao poun (soupe épicée de vermicelles de riz)
      Cette soupe épicée est préparée avec une base de curry au lait de coco, des vermicelles de riz et des viandes telles que le poulet, le poisson ou le porc pilé. Les ingrédients couramment utilisés incluent la sauce de poisson, le galanga, l’ail, les feuilles de citron vert, les piments lao, la menthe et les échalotes. L’utilisation du lait de coco dans la recette confère au Khao Poun une texture crémeuse et une saveur aromatique.
    5. Or lam (ragoût de bœuf)
      L’Or Lam est un ragoût laotien originaire de Luang Prabang, offrant une combinaison unique de saveurs douces et amères. La base de ce plat est préparée à partir de farine de riz mélangée à des épices telles que le chili, la citronnelle, le gingembre et l’ail. Des champignons et des viandes courantes comme le porc, le poulet et le bœuf sont généralement ajoutés.
    6. Nor maï (salade de bambous laotienne)
      La salade de bambous laotienne, ou Nor maï, est un plat typique du Laos. Elle est préparée à partir de jeunes pousses de bambou finement émincées, mélangées à des herbes aromatiques, des épices et de la viande (porc, poulet ou crevettes). La salade est assaisonnée avec du jus de citron vert, de la sauce de poisson et des piments pour un mélange de saveurs acidulées, salées et épicées.
    7. Kaipen (algues frites)
      Le Kaipen est un type d’algue de rivière séchée et frite, offrant une collation croustillante et saine. Les algues sont façonnées en carrés, puis séchées au soleil avant d’être frites dans une poêle pendant environ 4 secondes.
    8. Khao piak sen (Soupe de nouilles au poulet)
      Cette soupe traditionnelle de nouilles laotiennes est préparée avec du poulet, de la citronnelle, des feuilles de lime, du galanga, du gingembre et de la sauce soja. Les nouilles, faites d’un mélange de farine de tapioca et de farine de riz, sont caoutchouteuses grâce à l’utilisation de topica.
    9. Sien Savanh (boeuf séché Laotien)
      Le Sien Savanh est un snack populaire composé de fines tranches de bœuf assaisonnées de poivre noir, d’ail et de gingembre, puis saupoudrées de graines de sésame et séchées au soleil. Après avoir été séchées pendant des heures sous le soleil, les tranches de bœuf ont une texture caoutchouteuse et une saveur fumée.
    10. Sai oau (Saucisse laotienne)
      Cette saucisse laotienne est préparée avec de la viande hachée et des épices telles que la galanga, la citronnelle, les feuilles de citron vert, la sauce de poisson et les oignons verts. Les saucisses Sai Oua peuvent être rôties ou frites dans l’huile pour obtenir une peau croustillante et une saveur légèrement épicée.
    11. Khao Jee (riz gluant grillé)
      Le Khao Jee est un en-cas apprécié des Laotiens, préparé à partir de riz gluant cuit et grillé. Un bâton est inséré dans le riz avant de le griller. Pour ajouter une touche de crémosité, on peut également ajouter une couche d’œuf avant la cuisson.
    12. Ping gai (poulet rôti à la laotienne)
      Le Ping gai est un poulet rôti mariné dans une sauce parfumée préparée avec des ingrédients tels que la sauce de poisson, la citronnelle, le vinaigre de riz, le piment doux, l’ail, l’échalote, le curcuma, le gingembre, la coriandre, la sauce soja noire, le sucre de palme et le poivre blanc.
    13. Khao niew (riz gluant cuit à la vapeur)
      Le Khao Niew est un plat de base de la cuisine laotienne, servi en accompagnement de nombreux plats salés. Il s’agit simplement de riz gluant bien cuit à la vapeur et assaisonné d’une pincée de sel (ou sans).

    N’hésitez pas à vous aventurer dans cette expérience culinaire unique lors de votre séjour au Laos ! Les plats laotiens, avec leur fusion harmonieuse de saveurs et d’épices, sauront ravir vos papilles et vous faire découvrir une nouvelle facette de la culture laotienne.

Lire aussi :  Petit déjeuner au Laos : que mangent les Laotiens au réveil ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *